Quand Sarko & co font le jeu de Marine & co

Marine"Quatre ans après le séisme du premier tour de la présidentielle 2002 et un an avant celle de 2007, plus d’un tiers des Francais pense que l’extrême droite "enrichit le débat politique" et "est proche de leurs préoccupations", selon un sondage IFOP/Acteurs publics à paraître aujourd’hui. 35% des personnes interrogées répondent "Oui, plutôt" à la question de savoir si l’extrême droite enrichit le débat politique et  34%  à la question de savoir si l’extrême droite est proche des préoccupations des Français."
[lire la dépêche AFP]

Pour plagier un jeune philosophe contemporain "Honte, honte d’être un français" parfois. Que tous ceux qui sont choqués par de tels résultats n’oublient pas carte d’électeur et devoir de vote en avril prochain… Le Pen Hisse sa progéniture et Villier dans sa trace menace. Le 21 avril 2002, c’était hier.

Publicités

4 réponses à “Quand Sarko & co font le jeu de Marine & co

  1. Ce n’est pas parce un tiers des français disent « l’extrême droite enrichit le débat » qu’il faut conclure « un tiers des français sont des racistes et des antisémites ». Il faut apprendre à écouter de temps en temps !!

    Ce que les français disent dans ce sondage, c’est qu’ils sont satisfait qu’une musique dissonnante puisse exister, qu’un parti ose sortir de la bienpensance. Ensuite, être d’accord avec tout ce que le FN propose, c’est loin, très loin d’être acquis. Ils sont également satisfait que des thématiques qui les touchent et les concernent soient abordées, alors qu’elles sont absentes du discours des autres partis.

    Ce que je conclus de ce sondage, c’est qu’un tiers des français en ont plus que marre de l’unanimisme de la classe politique française, qui s’auto censure de peur de se faire traiter de facho et de réactionnaire. Il existe une police de la pensée (dont je viens de voir une illustration dans ce post) qui pratique l’amalgame et veut à tout prix imposer ses vues, en démolissant. Un tiers des français leur disent merde, ce ne sont pas facho, racistes et antisémites pour autant.

  2. Alors on va être clair > 1/3 des français se disent racistes. Si ! Comme ça j’aurais répondu à ce que vous me reprochez d’avoir écrit (ce qui n’était pas le cas) plus haut. En effet ce sondage de décembre 2005 n’était pas l’objet de cet article mais bel et bien un nouveau sondage, traitant de l’intérêt manifesté par également un tier des français pour la politique, les idées et la présence dans la sphère politique du FN.

    Maintenant que vous m’accusiez de faire ici une « police de la pensée » (tiens, j’aurais mis un pluriel au moins !) me ferait vraiment marrer si vous ne me traitiez pas incidieusement de facho, ou presque, par la suite.

    Oui je mélève contre le racisme. Un racisme qui caresse phobie de l’étranger, titille peur des musulmans et indécrotable antisionisme et se nourrie de la terreur inspiré par de plus pauvres ou par l’accent mis par certains hommes politiques dont notre ministre de l’interieur sur une insécurité trop vite et à tort associée à des minorités que l’on a bien voulu guétoisées ou été incapable d’insérer.

    Les « thématiques qui concernent » les français, comme vous dites, sont au coeur des débats de la démocratie participative (voulez-vous des noms ou des url ?) qui a l’intelligence de ne pas focaliser sur un point ou de stigmatiser une « communauté ethnique ».

    Mais vous ne lirez sans doute pas cette réponse, cette attaque me semble être plus gratuite que de nature à en débattre… C’est alors navrant.

    Oui la campagne a commencé ce we. Et vous savez pourquoi ? car l’on y a causé racisme, stigmatisation, féminisme et sécuritarisme. Et j’ai bien peur que les douzes mois à venir fassent à nouveau le jeu du FN. Un parti raciste, xénophobe, intolérant et extrémiste.

  3. D’abord je ne vous traite pas de facho ni de quoi que ce soit. Je suis pour le dialogue et le débat.
    Concernant la « Police de la Pensée », il existe pas mal de débats et de bouquins plus ou moins bien faits sur le sujet (je prends pour exemple, par ce que l’ai en tête, toute la polémique autour des « nouveaux réactionnaires »).

    Tout un courant de pensée, souvent de Gauche, passe son temps à faire de la démolition et à attaquer ceux qui ne sont pas dans « la ligne ». Le pire, c’est que beaucoup sont de bonne foi et pensent sincèrement lutter ainsi contre le racisme. Pour cela, il faut s’attaquer à la maladie, pas au thermomètre.

    Il y a plusieurs manières de faire de la politique. Il y a ceux qui arrivent avec leurs a priori et leurs lunettes idéologiques, et qui voient la réalité à travers leurs schémas de pensée. D’autres cherchent à comprendre, et pour cela écoutent. C’est quelque chose de difficile l’écoute, cela consiste à se mettre à la place de l’autre (qui est souvent l’adversaire) et à chercher à comprendre sa logique, ses motivations, sans parti pris et sans condamnation, en instruisant autrement qu’à charge.

    Souvent, on est obligé de nuancer son jugement, car rien n’est noir ou blanc. On trouve des êtres humains qui expriment des peurs, des angoisses, qui attendent des réponses, des gestes concrets. Ceux qui s’affirment racistes, qui ont peur des étrangers, de l’islam, avant de mettre sur un bucher, ce serait bien de s’interroger. Pourquoi ont-ils ces positions ? que veulent-ils exprimer réellement derrière les mots qu’ils emploient, parfois à tort et à travers sans mesurer le sens que ces mêmes mots peuvent prendre chez d’autres.

    Vous comprenez un peu mieux, j’espère, pourquoi les billets à l’emporte-pièce, qui ressemblent à des argumentaires militants de l’antiracisme béat m’agacent profondement et me font réagir assez vivement.

  4. J’adore me tromper 🙂
    je reviens aussi vite que possible donner à ma répnse le temps que votre commentaire exige. Ravis que ce débat ai donc lieu.

    D’ici-là et pour que vous compreniez à quel point je suis contre tout amalgame (également) je vous invite à jeter un oeil à ce billet > http://blpwebzine.blogs.com/nuesbreves/2006/04/cette_vido_est_.html#comment-16504512

    NB > effectivement à vouloir « poster court » je me confronte à ce que vous qualifiez (à juste titre peut-être) « d’emporte-pièce »… On en reparle 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s