Soixante ans plus tard…

HolocausteL’Allemagne a accepté mardi l’ouverture aux chercheurs et historiens d’un des plus importants fonds d’archives personnelles, portant sur 17,5 millions de victimes des Nazis pendant la deuxième guerre mondiale, après en avoir limité l’accès pendant soixante ans. La décision a été annoncée par la ministre allemande de la Justice Brigitte Zypries mardi à Washington, après une rencontre avec Sara Bloomfield, directrice du musée de l’Holocauste de la capitale fédérale américaine. l’Allemagne a changé d’avis et acceptera (enfin) de réviser rapidement les Accords de Bonn qui datent de 1955, et qui règlent la gestion d’importantes archives comportant 30 millions de documents. Ces archives, connues sous le nom de "Service International de Recherches" ("International Tracing Service" en anglais) comprennent des documents tenus de façon méticuleuse par les nazis sur les camps de prisonniers, les travailleurs forcés et autres. L’étude des documents permettrait de compléter "l’image" du régime nazi et du massacre de millions de juifs, homosexuels ou tziganes. Environ la moitié des documents ont à ce jour été numérisés.

La décision finale de l’ouverture des archives sera prise formellement lors de l’assemblée annuelle des onze pays concernés le 17 mai à Luxembourg. Voilà une information qui donnera à penser à ceux qui estiment que cette odieuse page de l’histoire moderne est un point de détail ou une hypothèse.

Publicités

5 réponses à “Soixante ans plus tard…

  1. « … qui donnera à penser… »

    T’es optimiste, Nico…

  2. … Utopiste 🙂

  3. Enfin l’ouverture des dossiers de l’allemagne. A quand les autres dossiers brulants?

  4. excellente question.. AZF, 911, carte de presse (blague 🙂 ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s