ENQUETE INEDITE : 11 Septembre 2001 > Les reportages et les documents qui dérangent…

SeptemberFallait-il (faut-il) diffuser ce reportage ? Qui cela arrange-t-il ? Pour qui a-t-il été fait ? Pour servir quel intérêt ? Est-il en quelques points ou en tout dans le vrai, le factuel ? 9.11 > Manipulation ? Par qui ? De quoi ? A quelles fins ? Masquer ENRON qui s’annonçait ? Justifier les guerres préventives déjà programmées par W, Wolfovitch et consort, a des fins d’enrichissement et autres idéologies ? Ou alors est-ce l’équipe qui a commandité et réalisé ce reportage qui nous manipulerait ? Cette "analyse" de September Eleven a déjà fait "tomber" en France le Réseau Voltaire qui s’était largement compromis dans cette "vision" [affaire Thierry Meyssan / voir ici ou et contre-enquête ici et ]. Retour sur un débat qui ne sera sans doute jamais clos…

> Seconde version exclusive et soutitrée du documentaire 911 Loose Change (cf : wikipédia) du réalisateur américain Dylan Avery (Google VO ici).

C’est le we : séance cinéma (1h) ; à vous de juger !
Je réserve mon avis en réponse à vos commentaires…


Loose Change French 2 (Daily Motion via Atmoh > ici clip "so sorry")

[Via Philippe Martin – "N’ayez-pas peur" ; lui même via Radio-Canada, "radio et télé nationale publique (…)" qui précise "J’ai rarement vu un reportage aussi bien documenté sur le sujet et surtout, avec autant de reconstitution (…)" ]

Autres vidéos sur le 11 Septembre (source) :

  • Loose Change st VF  (ici en ligne)
  • Loose Change 2de édition ST VF  (id)
  • 9/11 Eyewitness
  • 09/11 Evidence to the Contrary
  • 911 In Plane
  • 911 In Plane 2e partie
  • Painful Deceptions
  • 911 Revisited (En anglais)
  • Confronting the evidences

    Complément d’information (ndlr : documents "à charge") :

    > http://www.dailymotion.com/exprofesso/video/72311 (vidéo)

    > http://www.dailymotion.com/cluster/news/video/78136 (vidéo)

    Et deux derniers liens (très sérieux) :

    > http://www.physics.byu.edu/research/energy/htm7.html

    > http://911review.org/Wiki/TwinTowers.shtml

    Et voir aussi : http://www.911inplanesite.com/

    Loosechange[Tous ces élements m’ont été fournis suite à des échanges et à une "enquête", entre autres par e-mail interposés / Cette investigation "brute" sera suivie d’une actualisation postérieure, mais je tiens à vous livrer en temps réel l’ensemble de ces éléments ]

    Edit > information relayée chez Bellaciao, reprise par Embruns (et Liste Technorati)… Puis lundi sur Agoravox avec l’enquête aboutie, en Une, de Carlo Revelli (avec l’aide duquel j’avais mené celle-ci) > je vous invite à vous y rendre en guise d’analyse ; je partage son point de vue sur cette très sensible question et les débats y sont vivifiants. A quand un sursaut de courage [dans la blogosphère] des médias traditionnels sur ce dossier ?! Lundi 21 mars, Le Devoir (Canada) reprend l’affaire…

  • [] []

    Publicités

    13 réponses à “ENQUETE INEDITE : 11 Septembre 2001 > Les reportages et les documents qui dérangent…

    1. Le 11 Septembre 2001 orchestr par le gouvernement amricain

      Effarant. A lire et voir absolument.

      Une nouvelle vido tourne sur les blogs parlant des « attentats » du 11 Se…

    2. Le 11 Septembre 2001 orchestr par le gouvernement amricain

      Effarant. A lire et voir absolument.

      Une nouvelle vido tourne sur les blogs parlant des « attentats » du 11 Se…

    3. Nicolas, je viens de rectifier mon erreur sur mon blog. Avec toutes mes excuses pour cette maladresse.

      A bientôt et encore merci.
      Laurène

    4. Vidéo sur le 11 Septembre

      Loic Le Meur en parle, Agoravox en parle! Mais à l’origine cela vient de Nicolas! D’ailleurs d’autres documents sont disponibles sur son blog. Allez la voir ! Version longue d’une heure ici (sous-titrée en français). Impressionnante cette vidéo, qui no…

    5. c’est très aimable 🙂
      Toutes mes félicitations ou encouragements pour votre blog !

    6. Blog et journalisme 3

      Décidement chaque traitement du phénomène des blogs par les médias succite beaucoup de débats.Après Télé-Québec et le Journal de Montréal, c’était au tour de l’ém…

    7. Analyse par Argoul, auteur sur Agoravox, via la googlelist de discussion du webzine (qui déborde de messages sur ce sujet depuis bientôt une semaine – prochainement un billet reprenant ces débats fera l’objet d’un article dédié)

      > « (…)je l’ai visionné et c’est bien fait, mais à
      l’américaine. Citer un journaliste québecois qui dit que c’est bien ou un
      politicien qui dit qu’il faut une nouvelle commission d’enquête, ce n’est
      que de la dépêche d’agence, pas une analyse critique.

      Les éléments d’analyse d’un tel film me paraissent être les suivants :

      1/ le film est construit comme une instruction de procès à l’américaine.
      Leur système est différent du nôtre où le juge enquête et arbitre; là-bas,
      le juge arbitre seulement sur les arguments juridiques des uns et des
      autres. Ce film est donc uniquement à charge; il attend et demande des
      contre-enquêtes, le public étant mis en position de juge à l’américaine. Il
      ne s’agit donc absolument pas d’un procès (ou d’une enquête) « à la
      française » ! Pour une vue vivante des procédures US voir les romans de John
      Grisham (surtout les premiers) et de Robert Daley. On ne peut pas prendre
      pour argent comptant une telle charge accusatoire; elle ne le demande pas;
      elle appelle au contraire le débat. Ce n’est pas nos habitudes en France où
      le jugement est un peu « celui de Dieu » (voir Outreau) et il faut faire
      attention à ne pas mélanger les attitudes pour avoir l’esprit clair sur ce
      film.

      2/ l’accumulation de « preuves » au début, selon lesquelles les scénarios
      analogues au 11-Sept avaient été testés maintes fois par la Défense US n’est
      en rien une preuve en soi. Le romancier Tom Clancy – en 1994 ! – avait lui
      aussi écrit un roman qui faisait s’écraser un avion (pilote japonais) sur la
      Maison-Blanche. Ce n’était en rien un « complot » volontaire et préparé mais
      un stress test, dont les organes de sécurité US sont habituellement friands
      (l’habitude en vient tout doucement en France tant cela permet d’apprendre
      de la pratique – voir la grippe aviaire ou les tests anti-terroristes
      grandeur nature). Tom Clancy s’est documenté sur internet comme il le fait
      toujours pour écrire ses romans, rien de secret.

      3/ de même, les « preuves » physiques tirées d’un examen sommaire des manuels
      sur les matériaux ne sauraient être suffisants. Les ingénieurs savent bien
      qu’il y a la théorie « toutes choses égales par ailleurs » – et la pratique,
      qui ne se passe jamais pareil parce que rien, jamais, n’est « toutes choses
      égales par ailleurs ». Cette vision platonicienne répond à une structure
      mentale très française (d’où le tilt qu’elle fait à chaque fois chez nous),
      mais elle n’est qu’un argument à démonter aux USA. L’effondrement sur
      lui-même des immeubles est-il dû à des charges explosives ? La simple
      possibilité physique par analogie (qui est le seul argument du film malgré
      la longueur de la séquence et les effets techniques séduisants de « loupe »)
      n’emporte pas la conviction. L’air chauffé qui souffle les vitres peut être
      en lui-même une image d’explosion tout à fait convaincante. Des techniciens
      des effets spéciaux en savent probablement pas mal sur le sujet.

      4/ les témoignages : chacun sait (et aux Etats-Unis plus qu’ailleurs)
      combien ils sont sujets à caution. Relire Agatha Christie et les enquêtes de
      son Hercule pour s’en convaincre. Les gens croient avoir vu, puis ils ne
      savent plus trop, mais si un autre dit quelque chose d’analogue, alors ça
      devient pour eux une « vérité vraie », amplifiée encore par le système en
      boucle des médias qui répètent à l’infini en échos (voir France Info :
      écoutez cette radio une heure durant, vous vous apercevrez bien vite que le
      journaliste finit par dire l’inverse de ce qu’il a dit avant tant il ne sait
      plus où il en est, du style la bourse a « baissé » alors qu’elle a monté,
      etc.) Dans ce film, ils font effet d’accumulation, c’est une tactique bien
      connue des prétoires US où il faut impressionner le jury, pas un
      argumentaire. En France, on dirait que c’est un « élément de preuve » sans
      plus.

      5/ de même la protection de la zone en sous-sol où des lingots d’or auraient
      été entreposés : comment « s’étonner » que nul ne dû y avoir accès ? Même en
      cas de catastrophe, je ne vois pas pourquoi les gardes qui avaient des
      ordres auraient laissé passer un quidam, fût-il journaliste, pour aller
      lorgner ces lingots. La propriété est quelque chose qui compte, aux US, pas
      besoin de complot machiavélique pour ça.

      6/ pour le reste, il y a évidemment des zones d’ombre. Y a-t-il « complot »
      pour cette seule raison ? J’en doute. Le système démocratique américain
      continue de fonctionner, les opposant à G. W. Bush n’ont levé aucun lièvre
      durant la campagne présidentielle (c’est pourtant là où tout se passe !),
      les journalistes échaudés par le suivisme « patriotique » des ADM inexistants
      ne sont pas près de faire de cadeaux à l’équipe présidentielle (et ont
      particulièrement Dick Cheney en ligne de mire). Quant aux « gorges
      profondes », elles existent toujours et sont prêtes par amour de la liberté
      particulièrement fort aux Etats-Unis, à livrer à la presse ce qu’elles
      croient juste si une telle menace existait. Et la levée du secret sur les
      documents officiels est un droit constitutionnel au fil des années. Tout
      finit par se savoir : massacrer 3000 Américains pour 30 millions de $ (comme
      il est suggéré dans le film) me semble un peu léger au regard de
      l’histoire…

      7/ le trou du Pentagone n’est peut-être pas celui d’un avion (mais il
      faudrait lire le rapport de la commission d’enquête du Congrès pour ça, ce
      que je n’ai pas fait). Rappelons quand même que les commissions d’enquête du
      Congrès possèdent des pouvoirs d’investigation redoutables et indépendants
      et que c’est leur rôle bien compris d’être un contrepouvoir au Président.
      Peut-être n’ont-elles pas approfondi la question, mais elles n’ont sûrement
      pas menti comme un certain conseiller d’Etat français l’a fait – sciemment,
      à la télé, et les yeux dans les yeux – sous F. Mitterrand à propos de
      Greenpeace. Nous ne sommes pas dans le même monde; l’Ancien Régime, aux USA,
      a été aboli bien avant chez nous. Le pays s’est même créé contre la vieille
      Europe pour ça. Le trou du Pentagone a donc peut-être fait l’objet d’un
      maquillage public sur sa cause (missile plutôt qu’avion ?). Sans doute pour
      des raisons de sécurité nationale liées au terrorisme (pourquoi pas
      intérieur comme après Oklahoma City ? Fuite d’un dépôt de l’armée ?) mais
      certes pas pour « aller bombarder l’Afghanistan ». Les Américains l’ont
      montré, ils n’ont besoin d’aucun prétexte intérieur pour aller faire la
      guerre dans un autre pays; et l’ONU les préoccupe peu, on l’a vu. Alors
      pourquoi aller inventer un truc aussi compliqué ?

      Tout ça est un peu long mais participe au débat. Rien ne vous empêche,
      d’ailleurs, de publier sous forme d’article ce message, en ce qui concerne
      la critique du film (en mettant le nom complet dont je ne me souviens pas),
      si cela peut être utile (…) »

    8. Je vous confirme la préparation d’un (très long mais richissime) billet de synthèse de ces discussions, alors que CNN s’enpare enfin et à nouveau de ce dossier…

      Ci-dessous je me permets de coller l’analyse de « D. » :

      « A propos de LOOSE CHANGE

      Le film LOOSE CHANGE pose deux questions : d’une part, la version officielle des crash du WTC est-elle vraie?
      Et, d’autre part, la version énoncée par le film est-elle vraie, et donc plus que la version officielle?

      Il faut d’abord insister sur le fait que nous sommes encore trop proches du Ground Zero Time, pour que ces considérations soient d’ordre historial. Car, l’histoire se construit, et j’insiste sur ce terme, selon l’étude et l’analyse des témoignages et des versions multiples qui suivent des événements, dont la version officielle qui doit être éprouvée par cette étude. Aussi, arrive-t-il, et plus souvent qu’on pourrait l’attendre, que l’étude historienne contredise les versions officielles qui suivent des événements aussi sensibles. D’ailleurs, plus on s’éloigne d’un fait historique, plus il rejoint une réalité qu’on pourrait dire teintée du doute. Ce que savent bien les historiens qui se jettent dans le révisionnisme, et pour installer habilement mais perversement une autre version, et même pour des faits comme la Shoah qui surabondent en témoignages qui ne laissent aucun doute quand à la véracité objective des faits.

      Aussi et comme pour toute investigation autour d’un crime, faudrait-il chercher: à qui profite le crime?
      D’emblée, on pourrait voir dans les prolongements de ces événements, que, d’une part, les forces conservatrices américaines ont pu agir en manière d’auto-défense bonapartiste pour « calmer » le Proche-Orient mais sans plus de discussion. D’autre part, les islamistes intégristes ont bénéficié de ces événements pour gagner leur leadership d’adversaire face à la plus grande puissance mondiale, ce qui n’est pas rien. Donc, en lieu et place de l’axe communiste.
      Et, voit-on, plus profondément dans ce mouvement encore, leur point commun et qui s’avance sur toute la panète comme le vrai bénéficiaire de ces attentats. C’est-à-dire: l’instauration d’une lutte entre deux intégrismes pour le leadership mondial, sur fond de guerre sainte entre néo-évangélistes et l’islam radical. Et, l’histoire nous enseigne, que de telles puissances n’hésitent jamais à sacrifier des individus sans compter, quand il s’agit pour elles d’instaurer le royaume de Dieu sur Terre.
      Aussi, faut-il rappeler en bon petit strategon, que le blaireau et le renard, font terrier commun en hiver pour se tenir chaud, et le printemps venu se livrent-ils à nouveau une guerre sans merci.
      Deux ennemis peuvent s’unir sciemment ou non, pour amener les conditions qui neutraliseraient une troisième force plus raisonnable, et pour installer une guerre ultime et qui devrait trancher d’un Dieu pour l’autre.

      Ces incendies du WTC évoquent d’autre part, l’incendie du Reichstag, qui fut allumé par les nazis pour accuser une personne accusée, en réalité, de communisme. Et, qui a été instrumentalisée, uniquement pour justifier une guerre de conquête injustifiée. Et, il serait du dernier esprit naïf, de penser que les démocrates n’étudieraient pas de tels dispositifs de stratégies dans les académies des strategons. Tant il est vrai, que pour vaincre l’ennemi, il faut savoir prévoir tous les coups, jusqu’à même être tenté d’agir à sa façon.

      Et, c’est un débat vieux comme la critique historique née durant la renaissance, quand l’Arioste a écrit l' »Orlando Furioso », le « Roland Furieux ». C’est un ouvrage qui démonte les versions officielles de l’histoire faites par les règnants. Ainsi, la « Chanson de Roland » nous chantait un Roland envoyé par Charlemagne défendre l’Empire contre les Sarrasins, et agressé dans le val de Fontarabia à Ronceveaux par les Sarrasins. Une version qu’on chantait encore dans nos écoles il y a peu. Et, l’Arioste dans son Roland Furieux, parle clairement d’un combat imaginaire. Car, à la vérité historique, Roland et l’armé franque ont été effectivement vaincus à Ronceveaux… mais par les Basques. Le texte de l’Arioste insiste bien sur la défaillance des sens et du jugement, et donc de tous témoignages qu’on couche vite à sa guise pour nos buts et intérêts les plus favorables, en bon petits boursicoteurs de la politique.

      Et, tout ceci mena, à droit fil, à la critique historique de Hegel.

      Ces débats sont-ils réactivés, aujourd’hui à l’ére des nouvelles images, car il est établi, que le film qui montrent des soldats russes mettre leur drapeau sur le Reichstag vaincu, est une reconstitution filmée. Comme la plupart des films nous montrant les charges héroïques depuis les tranchées de 14-18. La faute n’étant pas la reconstitution, mais le fait qu’on omet de le préciser: qu’il s’agit de fresques historiques. Et, ce qui jette un doute inutile pour le coup.

      Mais, faut-il que ça serve ! Car au fond, finit-on par ne plus savoir ou serait le vrai, et ceci laisserait bien du champ libre à ceux qui savent parce qu’ils ont le pouvoir et qu’ils font les événements, comme ils doivent ou comme ils veulent, c’est selon…

      Et, la plus subtile manipulation serait qu’on nous installe bien dans cette peur de chercher à savoir, en acceptant les yeux mi-clos, la version officielle et si près du Ground Zero, et par la seule raison que nous aurions si peur que les plus hautes instances qui nous gouvernent seraient capables de ça. Ce qui voudrait dire qu’il n’y aurait pas d’instance digne de ce nom raisonnable, au-dessus de nous, et que nous serions livrés à nous-mêmes. C’est la vraie peur du monde désenchanté, soit
      d’une connaissance citoyenne adulte et qui sait douter de tout, sauf de sa fin qui est notre fin, à la fin.

      Cordialement

      D. »

      ………………………….

      NB >>>> Pour ceux qui souhaitent aller plus loin et en attendant la mise en ligne de cet article/forum de debriefing, je vous reccomande la lecture de ce livre, ici en PDF dans sa version française (gratuit donc) :
      http://reopen911.online.fr/Le_Grand_Bluff.pdf

    9. A-t-on le droit de poser des questions sur des sujets « sensibles » ? Le cas du 11 septembre

      Retrouvez cet article et ses commentaires sur Agoravox le media citoyen

    10. Témoin citoyen

      Décidement chaque traitement du phénomène des blogs par les médias succite beaucoup de débats.Après Télé-Québec et le Journal de Montréal, c’était au tour de l’ém…

    11. Je crois depuis le 11/9/2001 qu’il y a manipulation. Je me souviens bien du jour en question, que je n’ai pas passé devant la télé, mais à discuter et à chercher des infos sur un net paralysé… excepté le site de la CNN.

      Je viens de visionner Loose Change.

      Les démonstrations sont sensibles -elles interpellent- mais ambigües. Il n’y a rien de tranchant au service d’une nouvelle explication ; il s’agit d’un classique démontage systématique de la vérité officielle.

      Le tout dans une ambiance et un ton très… complot.

      Du coup, je l’ai vu comme un film.
      Mais en aucun cas comme un docu convaincant.

      Loose Change a au moins le mérite d’interpeller et d’évoquer une autre version des choses.

      La vérité viendra d’ailleurs…

    12. « la vérité viendra d’ailleurs » > oui, j’abonde en ton sens. Il s’agit moins ici (‘il s’agissait moins ici’, car face à la levé de bouclier j’ai baissé la garde) de tenter de réouvrir le débat, ou de l’ouvrir une bonne fois, au sein de la bogosphère que de démontrer quoi que ce soit. Au final, avec du recul, la reflexion a peu ou pas avancé, la clanisation s’est faite jour (pros débat Vs accusateurs de négationisme ou de conspirationisme) et l’on en est au même point : rien [ou en tout cas pas cela] ne fera réouvrir le dossier par des « autorités compétentes ». Pendant ce temps « on » juge un français qui était emprisonné lors du 11 sept et probablement plus malde des drogues qu’il ingère et d’une mythomanie notoire que d’actes terroristes pour des crimes commis par d’autres. Si lui est bien coupable d’association de malfaiteur à visées terroristes, il doit y en avoir d’autres que ce tribunal « pour la forme » n’entend pas. M’enfin on ne vas pas refaire le monde hein… C’est peut-être dommage 🙂

      bon dimanche à toi !

    13. Pourquoi ne faut il pas s’appuyer sur des rapports vites faits pour des médias ayant soif de scoops par des experts juste aprés le 11 septembre?

      Réponse :

      Parceque comme nous tous, ils étaient persuadés que cela ne pouvait etre que les avions qui avaient fait effondré les tours….leurs crédibilités étaient en jeu…donc il leur fallait vite trouver une théorie mécanique explicant tout cela…. c’est con comme mes pieds

      Il serait maintenant bcp plus intéressant de leurs redemander ce qu’ils en pense, aprés avoir regardé loose change 2 ; ça sent le retour de veste à plein nez.

      Petite récapitulation du doc :

      1- Un pilote de l’us air force bosse avec les faucons sur une simulation de crash sur le pentagone…Il part ensuite bosser à american airlines… et devinez quoi? L’avion qu’il pilote est censsé se scratcher sur le pentagone…. elle est pas belle la vie?

      Bon, petite réctification, je ne vais pas tout énumérer, il y a trop de points. Juste une petite chose : il faut m’expliquer pourquoi la troisieme tour s’est effondrée comme un chateau de carte aprés un seisme de 2.4 et 2.2 sur l’echelle de mr richter et un supposé incendie…..C’est qd meme le comble du ridicule de croire que ces raisons ont pu la faire s’effondrer….et si finalement on s’avoue qu’elle a été détruite par démolition controlée alors on s’avoue par la meme que les deux premiere aurait été détruites par des avions??? c’est ça???? Et que, ohhh coincidence, la derniere l’a été par des explosifs???
      Allons allons, si la troisieme a été détruites par des explosifs, alors les deux premieres l’ont tout autant étées…
      En fait, je veux pas jouer aux rabats joie, mais c’est meme pas qu’on ne saura jamais ce qu’il s’est passé, ou encore que ce documentaire nous fait nous poser des question, etc. Non. En vérité, le doute n’est pas permis, si ce n’est celui de l’enfant qui hésite entre mettre l’étoile dans le rond ou le carré (en parlant de ça, meme un enfant n’essairait pas de mettre un 757 dans un trou de 3 metre dans le pentagone)

      En véritési nous vivions dans les années 30, des milliers de personnes seraient déjà parties de chez nous pour aller préter main fortes aux irakiens, genre résistance contre franco (vous savez quoi? La cour pénale internationale a revu ses attaques contre sadam à la baisse : on lui repproche 137 victimes…ça fait pas bcp pour les centaines de milliers qu’on à crever à cause de l’embargo et de tout le reste (guerre afganistan etc)). Mais voila, on est en train de se la jouer séverement comme des collabos…enfin pas tous, il y a ceux qui tiennent à leurs intégrité morale, je veux parler des gens qui font tout, je dis bien tout pour pas voir la vidéo, d’une part, et d’autres part, ceux qui refusent l’évidence…jolie tentative, mais un peu désespérée quand même. En réagissant comme des insectes, il faut pas s’étonner qu’on nous trite comme des insectes.
      Pour ma part, je fais ce que je peux (j’ai appelé aujourd’hui tf1, me suis fait passé pour jean marie latouche, responsable france 3 aquitaine, (pas bcp d’imagination) et voulu parlé au responsable des programations, j’avais un ton particulierement supérieur (genre je pète dans la soie) et une certaine hâte pour me faire passer pour le détenteur d’une information de la plus haute importance…. on m’a mis en ligne avec une personne qui avait plutot l’air importante et qui a vite compris la supercherie et qui m’a raccroché à la gueule….Ce que j’ai fait, c’est entre le jeu et le néant, et ça restera du néant tant que personne ne fera rien, je ne suis pas suicidaire, je ne peux pas tout faire tout seul, il faut que tout le monde fasse n’importe quoi et qu’on avance tous petit à petit…..sinon on ne pourra plus se regarder dans des mirroirs

      Merci pour votre attention

    Laisser un commentaire

    Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

    Logo WordPress.com

    Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

    Image Twitter

    Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

    Photo Facebook

    Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

    Photo Google+

    Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

    Connexion à %s