Ségo, Eva, adolescence et déontologie (liste incomplète).

The_impact_of_reason_by_larafairieQuand il y a plus d’un an j’annonçais le renvoi par le Chi’ de son agence historique (agence de comm’ coupable de "mangez des pommes" & co) je me suis fait taper sur les doigts. Quand en début d’année j’annonçais la rupture rampante et les conflits (qui s’ils n’étaient candidats à la candidature, élus et chefs de partis ne regarderaient qu’eux) entre François et Ségo – qui chaque jour qui passe se confirme – l’on a pas manqué non plus de me reprocher ces propos. Je ne suis pas journaliste et « ici » n’est pas Gala. Non. Mais à quel titre devrais-je taire une information dont je sais les sources « on ne peut plus fiables » ?

Et si demain le Chi’ retournait sa veste ? C’est qu’il y songe ces derniers jours (même si je lui trouve un air amaigri et soucieux "inquiétant"). Depuis que Sarko s’est grillé en dévoilant son inadmissible projet pour l’école, la détection des futurs voyous pré-pubères et son industrielle vision de l’acquisition de la culture et du savoir et que dans le même élan mêlé d’ambition pressée et de pressions ambiguës, DDV se suicidait de quatre balles en pleine tête (CNE – CPE – Clem et Chik’ l’ont décimé) le vieux se gratte la tête. J’aime à croire que l’absence de concertation et de consultation des uns et des autres a causé la chute du Hussard plus encore que son entreprise de destruction d’un code du travail à dépoussiérer… Mais sans Karsher ! Et si Ségo et François décidaient de ne jamais dévoiler officiellement leur différent grandissant, de préserver leurs quatre enfants des maux de la presse et consorts, de porter haut leur volonté de régner – pardon, de présider – et que les cassandres à qui vous m’assimilerez passent pour des pourfendeurs d’intimité et profanateurs de mensonges d’Enarques décrédibilisés ? Et bien ces Cassandres auront quoi qu’il en soit donné à lire et à penser un devenir remis en cause et auront nourri le débat d’éléments de compréhension jusque-là tus. A tord ? « On fait juste notre travail » dira tel journaleux… Oui, mais « nous » ce n’est ni le notre, ni notre moyen de subvenir à nos besoins. Nous, citoyens – bloggeurs addicts à l’actu, à l’oreille et à la langue azerty bien pendue, n’avons-nous pas le droit de révéler ce qui n’est un secret pour personne et que taisent nos confrères porteur de la fiscalement arrangeante et déontologiquement obligeante carte de presse ?

SilenceEva n’est pas mannequin (ni actrice). Eva ne blog et ne bloguera pas. Eva est le délicieux sobriquet (de la fille de Lionel J. retraité insulaire) du contre-projet porté par madame 35 heures, héroïne de la bibliothèque rose : Martine. E.V.A. comme « Entrée dans la Vie Active ». Eva, première prisonnière politique d’une opposition qui se cherche. Eva plus sexy que son "pas du tout alter et encore moins ego" CPE.

Eva Vs CPE c’est : Précarité contre Accompagnement. Espoir d’une vision sociétale contre pragmatisme liberticide (libéral ?) nauséabond. Et d’autres voies existent… S’il est inadmissible qu’un quart des jeunes soient sans emploi à l’issu de leur cycle scolaire ou estudiantin, il n’est pas pour autant acceptable de précariser systématiquement les premières années de vie active. Et plus encore d’imaginer aisément que ce modèle leur (nous ?) soit durablement imposé. Non, je ne veux pas d’un contrat que même Thatcher n’aurait osé (ou pu/su) imposer. Si l’on me vire, je veux une raison. Une branche à laquelle me raccrocher et une aide efficace par la suite. J’ai 28 ans, 10 ans sans chômer derrière moi et un CDI en poche. Dois-je admettre que ceux qui suivent n’y auraient pas droit ? Eva, telle Jeanne autrefois, boutera – t – telle hors de France ce tyrannique – titanique – umpiste projet de destruction fiscalo-sociale ?! Fragile mais délicieuse Eva…

Un jour on nous fera taire. Ou l’on nous rémunérera pour l’ouvrir. C’est un peu de cela qui se joue en ces temps agités, numérisés, caricaturés. Un peu de cela et beaucoup plus. Liberté, Egalité, Fraternité, Laïcité, République. Liste monotone d’évidences qui sont notre héritage et nos combats… Et tous de ne se battre que pour parvenir au pouvoir ! C’est sans doute à nous, qui n’en avons pas [du pouvoir] et d’autant plus à ceux dont je suis qui n’en veulent surtout pas, de le répéter encore : rien n’est plus beau qu’une démocratie qui, face au(x) néo-totalitarisme(s), chaque jour et sans fausse pudeur, se réinvente. Ou peut-être le rire d’un enfant. Adolescentes démocraties… Chérissez et cultivez votre liberté de blâmer !

Publicités

4 réponses à “Ségo, Eva, adolescence et déontologie (liste incomplète).

  1. Non non non non, Nico !
    « Si l’on me vire, je veux une raison » : ce n’est pas parce que la MENTION de la raison ne figure pas dans la lettre de licenciement dans le CPE qu’elle n’a pas à exister et même à être une « cause réelle et sérieuse » (confimé par un avis récent de la Cour de Cass.). Cf les premières condamnations d’entreprises ayant ABUSE du CPE. Mais faut-il remettre en cause ce contrat parce qu’il y a des abus ? Si tu penses que oui, alors il faut supprimer le CDD et le CDI : il y a aussi des abus.

    « Une branche à laquelle me raccrocher et une aide efficace par la suite » : entre 4 et 6 mois, alors que le droit du travail normal n’y donne pas droit, il y a une (faible) indemnité. Au-delà de 6 mois, c’est les ASSEDIC normalement calculées. De plus, si le patron licencie, il paie une indemnité de 8% de la totalité des salaires versés depuis le début du contrat au salarié, et 2% aux ASSEDIC. C’est MIEUX que pour un CDD ou un CDI.
    pour « l’aide efficace par la suite », c’est plus le problème de l’inefficacité de l’ANPE que celui du CPE. Ca vaut aussi pour les CDD et les CDI ! Et je suis là entièrement d’accord avec toi : il est crucial qu’une aide efficace par la suite soit apportée. Et aide efficace, à mon sens, ne signifie pas « fourguer deux annonces qui ne corresponde pas au profil » (cas vécu)…
    « Dois-je admettre que ceux qui suivent n’y auraient pas droit ? » : je crains que ce ne soit la réalité déjà aujourd’hui. A mon sens, la question n’est pas de se battre contre ca, mais d’en prendre acte et d’inventer ce qui permet d’en atténuer les effets. (Cf. ma note du jour, infâme autopromo que tu peux virer si ça te gêne)

    Et bon sang que ta plume est belle ! 🙂

  2. [merci Jé’ !]

    « il faut supprimer le CDD et le CDI  » > oui 🙂 Il est « urgent » (mais pas dans la précipiation) de passer à un contrat unique dont les garanties pour le travailleurs et les engagements pour l’employeurs iraient croissants ! Mais pas avec 2 ans de « test », non, même les anglais sont à la moitié et ce sont là dessus les moins bien lotis !!
    (cf. tribune dans Libé ce jour de Pierre Cahuc et Stéphane Carcillo)

    Quand à la « branche », on est d’accord, il s’agit bel et bien de ce métier, « chercheur d’emploi » auquel peu sont formés, et qui nécéssiterait un accompagnement plus qu’à minima..

    Quand à l’avenir, je me refuse de croire qu’il ne soit que gain de précarité. Mais effectivement il faut être zélé – et imaginatif – pour ne pas cesser d’y croire coté marché du travail 😉

    Pour en « finir » avec Eva (dont google news connait à peine l’existence)… Même si elle est plus « sexy » cette proposition est également bien insufisante. Nos élus lisent ils les études qu’ils commandent ?

  3. Costaud ! Touffu ! Superbe ! Néototalitarisme, dictature déguisée, libéralisme emprisonnant, je te rejoins sur tous les points. Ouvrons-la ! Il y en a tant qui se taisent… Qui ont si peur…

  4. C’est quand on n’a rien à perdre que l’on prend des risques. Je crois que nous n’avons (plus) rien à perdre à l’ouvrir. En ce sens vive la démocratie qui le permet… Voir l’exige !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s