Et pendant ce temps-là…

Jeudi3
"(…) dans les montagnes du Cachemire pakistanais, les rescapés du séisme du 8 octobre dernier finissent de passer l’hiver, comme cet enfant, assis dans sa tente au camp de Dewan, dans le sud de la capitale régionale, Muzaffarabad." [via l’Express]

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s