Web, e-commerce et nouveaux-médias : ils ont fait 2005 !

Meetic_1Le n°1 des sites de rencontre en France comme en Europe réuni 10% de la population française et s’installe durablement sur ce marché dorénavant mature. Meetic gagne de l’argent, beaucoup d’argent, et tourne(nt) les têtes… Next step ? Les meeticblogs et autres blogs de rencontre. C’est en cours et je compte bien ne pas y être pour rien 😉

Logo2_1Le premier quotidien européen en terme de diffusion et donc d’audience est gratuit, rentable, il donne des leçons de prospective journalistique (ou économique) à une presse en transe. Next step ? Dépasser lemonde.fr en terme d’audience et d’influence nationale, en ligne. Là, ce n’est pas gagné, ceux-là ayant sous le coude des projets qui devraient enfin voir le jour en 2006… 20 minutes de transport, soit, mais combien pour s’informer on-line ?

Logo_1Le n°1 incontesté en nombre de blogs – phénomène médiatique de l’année – créé/hébergés de la french blogosphère (plus de 3 millions ?) a fait de la langue française une langue étrangère, mais bien vivante ! Ce qui ne devait être que la vitrine et l’antichambre d’une radio leader sur la cible des jeunes en est devenu le bras armé et l’avant garde, mais demeure du blog "a minima" (sans vidéo ou podcast – mot de l’année outre-atlantique – par exemple). Next Step ? Revente ou revente ?

Logosncf_1Le n°1 haut la main du e-commerce en France a explosé son Chiffre d’Affaire cette année, sur un marché global national qui a doublé en volume depuis 2004 générant nombre d’offres d’emplois (les cybers emplois directs devraient être 10 000 cette année). Une réussite historique qui se confirme, et donne parfois des rêves étonnants, de Hoax et de tunnels transatlantiques :). Next Step ? Cette année verra s’ouvrir le marché du rail. Ce sera une année zen ou "année 0".

Logo153x43_1Crochet à l’international, pour signaler la poussée de l’incontournable leader de la vente sur le net de particulier à particulier qui a, entre autres, cette année mis la main sur le pirate Skype et permis à acheteurs et vendeurs de communiquer sans se dévoiler, sans dépenser, sans compter. Du commerce de proximité global dont certains vivent – très bien. Amazon qui fait trembler Google, Yahoo ! et Miscrosoft. Amazon qui tremble, comme ces derniers, face au géant débridé Baidu (qui pour l’instant semble se contenter de son terrain de jeu et marché le plus dynamique du monde : la Chine). Next Step ? Réfléchissez… Qu’est ce qu’Amazon ne vend pas ?

Agoravox1Un dernier en forme de coup de coeur… Agoravox – le journal citoyen, créé l’an passé par Carlo Revelli (notamment fondateur de Cybion avec Joel de Rosnay en 96) réuni plus d’un milliers d’auteurs actifs (journalistes, scientifiques, personalités médiatiques, politiques ou "simples citoyens") dont les articles, chroniques et analyses sont agrégés dorénavant par Yahoo !  (entre autres) dans ses recherches d’actu. Agoravox dont la nouvelle maquette vous sera dévoilée das les jours à venir et qui s’ouvre aux versions étrangères. Next step ? Agoravox TV …

A vos avis, listes, et suggestions d’acteurs ayant "fait" ou étaient moteurs de la dynamique sur le web cette année passée… Celle-ci ne se veut pas exhaustive, loin s’en faut 😉

[lire les brêves > ici]

Publicités

6 réponses à “Web, e-commerce et nouveaux-médias : ils ont fait 2005 !

  1. Qui fait le web ? toi, moi, Imagine…

    Excellent papier Nico.

    Pour contribuer à cette réflexion je me demandais si des vrais « scoops », ayant eu un écho massif dans l’opinion, étaient d’abord sortis sur Internet. Mais je n’en ai pas le sentiment ? Je me trompe ??

  2. En France je n’en vois pas un seul…
    Aux Etats-Unis ils sont « légion ».
    Il serait dommage d’évoquer des « scoopinets » pour trouver des premières francophones… Le véritable scoop se devant d’être véritablement inédit (et de faire du bruit), je pense qu’on va patiemment l’attendre (ou le créer)…

    Je la sens très bien moi cette nouvelle année 😉

  3. Tout dépend ce qu’on appelle un « vrai scoop ». Je me souviens d’un vieil adage RP de quand j’étais petit qui disait « la radio annonce, la télé montre, la presse écrite analyse ». Quelques années plus tard, je dirais « Internet annonce, internet montre, internet analyse ». J’ai appris la plupart des grosses infos 2005 via le net, ça doit conditionner mon opinion du moment…
    Super ton post Nico, excellent ton newsblog, tu me donneras des cours de design de blog un jour hein ?

  4. 😉 merci Eric ! On en a parlé, la balle – une autre – est dans ton camp !

    Maintenant réfléchisons vraiment… Es-tu bien sûr qu’internet ai dévoilé nombre des informations que tu qualifierais de scoops en 2005 en France ? Encore une fois quelques exemple US, notamment, me viennent en tête mais aucun franco-français..

    C’est là que se pose la question : cette différence ne vient elle pas non pas de la qualité de la presse traditionelle et autres grands médias, mais de la feignasserie d’une partie de sa population, curieusement fortement représentée dans la blogobulle ? (ne montez pas sur vos grands chevaux, je m’y inscrit aussi).

    Vas-t-on chercher le scoop ? Bénito ou le Planneur, oui, un peu, Loic en son domaine(la politique ou le blogging ?! 🙂 mais cela ne fait pas des grands investifateurs on-line. Et moi de même… Que dire de l’absence d’investigations dans le cadre de sujets traités on-line par des journalistes-blogeurs ? Non, sincèrement, si la France est le deuxième pays du blog quantitativement, en terme quali, on est loin d’être un exemple de dynamisme journalistique ou éditorial on-line (pour le business, note qu’on est moins mauvais, et les mags et solutions de blogging & co qui feurissent en témoignent)

    Ces « grosses infos » , quelles sont elles ? la question est légère, la réponse pourrait être intéresante 😉

  5. Je pense que notre référent se situe à 2 niveaux différents et qu’il est donc nécessaire de définir ce qu’on entend par sccop . On peut considérer le scoop comme une information détectée par un et un seul « médium » ou dont l’annonce est associée à lui directement. Cette vision me semble datée et n’a plus vraiment de réalité dans notre environnement. A noter au passage que le scoop peut aussi bien dans ce cas relever d’un scandale d’état, de l’annonce d’un nouveau produit ou de photos exclusives du mariage d’un people (voir les scoops successifs autour de la grossesse d’Angelina Jolie hier, y compris dans les JT de LCI !…), le spectre est donc assez large.
    La vision plus moderne, inspirée de la personnalisation des « media » permise par le net, serait de définir le Scoop à travers la capacité d’un media à délivrer en premier une information, d’une source à un individu. En cela, j’ai pris connaissance de l’ensemble des grands événements de l’année (attentats de Londres, montée du non au référendum européen, émeutes en banlieues…)via le net (alerte RSS) et je ne parle surtout pas que des blogs.
    La réflexion d’Adam (quelle information de poids est sortie sur le net avant tout autre média en 2005) reste à mener. Dans mon cas, le net m’y a donné accès en premier, pour d’autres, c’est dans leur quotidien régional, à la radio ou à la télé qu’ils auront pris connaissance des infos.

  6. Effectivement nos regards divergent sur comment « prendre » cette question. Les infos auxqueles tu fais référence TE sont parvenues en premier via le net. Mais ont elle étaient exprimées, révélées, découvertes par ce « médium » ? C’est en cela que je ne rejoins pas cet enthousiasme. Evidemment l’instantanéité du web – et des blogs – ainsi que peur présence sur les lieux de travail (à la différence des médias traditionels éventuellement présent un instant dans la journée mais qui ne nous accompagnent pas ainsi X heures par jours) fait que ce sont ces cannaux qui nous divulguent en premier l’info. Mais ils en sont rarement la source.

    L’investigation on-line ne fait que commencer. Il faut alors s’en feliciter 😉

    NB > pour ce qui est des idées fraîches citoyennes et politique (devrais-je ajouter activistes, humanitaires, mondalistes, ou altertruc) il est à noter que l’inverse se produit. L’avance prise sur le web pourrait être une chance pour la démocratie. Un vivier. Au sens propre comme figuré !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s